mercredi 15 août



Lundi 20 août au mercredi 22 août 2018

Approfondissement de la pratique

-- en savoir plus --

Jeudi 23 août au vendredi 24 août 2018

Devenir géobiologue

-- en savoir plus --

Samedi 25 août au lundi 27 août 2018

La médecine de l'habitat

-- en savoir plus --

Vendredi 07 septembre au dimanche 09 septembre 2018

Bilan et lecture symbolique des corps

-- en savoir plus --

Lundi 10 septembre au mercredi 12 septembre 2018

Rituelle, magie et spirituelle

-- en savoir plus --

Recevez la lettre d'information saisonnière




Pierre BEYER:

BIOENERGETICIEN


GEOBIOLOGUE


ENSEIGNANT


De la géobiologie au géobiologue

La géobiologie, est une science qui étudie les influences des ondes électromagnétiques qui émanent de la terre (les courants telluriques) ainsi que des nouvelles technologies (antennes relais, transformateur EDF, fibre optique, wifi, 4G…).

Bien connu sous l'Art du sourcier depuis plusieurs générations, cette pratique à évoluer et est donc appelé aujourd'hui la géobiologie. En tant que géobiologue, je recherche lors de mes études / diagnostiques différentes perturbations, nommées zone géo-pathogène en géobiologie. Ces zones géo-pathogènes sont le résultat de différentes choses  que je vais vous expliquer

Les source d'eau, veine d'eau, rivière souterraine.

En parlant simplement, l'eau n'est pas nocive pour l'être humain. Ce qui est nocif, ce sont les charges électromagnétiques liées au frottement de l'eau sur les différentes parois.

géobiologie et source d'eau

Ces charges remontent à la verticale du frottement et viens traverser notre corps physique. Ces décharges électromagnétiques viennent en permanence agresser nos corps et affaiblir nos défenses naturelles.

Les réseaux telluriques, (Hartmann, Wissmann, Curry, Peyré, Or, Argent et bien d'autres).

Les réseaux telluriques sont des murs d'ondes électromagnétiques, d'une épaisseur de 20 à 40 cm en moyenne. Ces murs électromagnétiques forment de grandes lignes dessinant un quadrillage sur la planète. Certains sont orientés du Nord vers le Sud et de l'Est vers Ouest comme le réseau Hartmann, Palm, Peyré, alors que d'autres sont en diagonale comme le réseau Curry ou le réseau Wissmann.

À ce que nous supposons aujourd'hui, pour une partie des géobiologues, ces réseaux telluriques seraient liés au frottement des métaux en fusion contenu dans le centre de notre terre. Et qui dit frottement, dit ? Dégagement d'une charge électromagnétique. Encore une fois elle remonte à la surface.

Pour le réseau Hartmann par exemple, cette onde remonte à la surface et forme un mur d'environ 22 cm d'épais. Ce mur se répète environ tous les 2m50 en marchand d'Est en Ouest et tous les 2m en marchand du Nord au Sud. Le réseau est une fois positif, une fois négatif et ainsi de suite, dans les deux directions. Tous les septièmes réseaux, il y a ce que nous appelons un réseau supérieur, de niveau 2, et tous les 49em réseaux un niveau 3. Les niveau 2 et niveau 3 ont un impact sur le vivant très conséquent, soi positif, soi négatif.

Pour le réseau Curry, cela est un peu différent. Il est en diagonale, c'est à dire qui va du Nord-est en direction du Sud-ouest et du Nord-ouest en direction du Sud-est. Son maillage est de 5 mètres de coté, son épaisseur de 40 cm. Lui aussi alterne toujours un réseau positif puis un négatif et ainsi de suite … Les réseaux supérieurs, niveau 2 tous les 5em réseaux et niveau 3 tous les 25em réseaux.

Ainsi chaque réseau a ça propre logique de fonctionnement. Des orientations, des largeurs, des niveaux, des épaisseurs différentes. Chaque réseau à ces particularités, le réseau Hartmann fait bon ménage avec l'électricité, pas à notre avantage, et résonne beaucoup avec notre système immunitaire. Le réseau Curry à tendance à porter sur plusieurs km les ondes néfastes dégagés par les éoliennes par exemple et les ondes négatives du réseau Curry peuvent affaiblir psychologiquement. Le réseaux Wissmann, à tendance à porter la foudre, et créer des climats de tension et d'énervement dans un lieu... et bien d'autres choses encore..

A retenir :

- Les endroits forts de ces réseaux sont les croisements, un croisement de niveau 3 par exemple dégage beaucoup d'énergie (positive ou négative).

- Les croisements qui se chevauchent entre différents réseaux, sources ou failles s’amplifient.



Les faille sèche, faille humide, cavités ..

Une faille est une micro-fissure du sol. Situés souvent à plusieurs mètres de profond, elle peut avoir différentes tailles. De quelques mètres à plusieurs milliers de kilomètres. Soi sèche, soi humide si de l'eau la traverse, elle est un peu une éponge à mauvaises ondes. Pas pratique pour nous, la faille récupère, dans beaucoup de réseaux et sources qui la traversent toutes les impuretés électromagnétiques, et autres choses subtiles pour les faire ressortir à la surface comme une fontaine. Mieux vaut éviter de dormir dessus.

Antenne relais, transformateur électrique, ligne haute tension, éolienne et autres…

Il y a bon nombre de nouvelles technologies qui perturbent notre équilibre. Beaucoup de ces nouvelles techniques dégagent des ondes électromagnétiques sur des distances plus ou moins longues. Certains de ces appareils, placé sur des croisements de réseaux ou le passage d'une source amplifient leurs effets nocifs et agrandissent leurs distances de rayonnement ou inversement. Leurs trouver une place judicieuse est fort conseiller.

Entrons maintenant dans le moins connu du grand public

Les cheminées cosmo-telluriques et les vortex

Pour beaucoup d'auteurs, les cheminées cosmo-tellurqiues ainsi que les vortex seraient des entités (forme de conscience autonome) qui vivraient dans les plans éthériques, astral et mental de la terre. Ces entités auraient plusieurs fonctions et serviraient d'une manière générale à déplacer de l'énergie d'un point à un autre.. Les vortex, d'un niveau plus élevé que les cheminées, étaient bien connus des anciens. Ils ont souvent été marqué par des menhirs, dolmen, pierre à cupule etc.. Il n'est pas rare de rencontrer dans une vieille église ou chapelle, un vortex parfaitement aligné sur l'édifice..

La mémoire de lieu, présences et autres phénomènes difficilement explicables ..

Tout ce qui ce passe dans un lieu reste imprégner de manières subtiles. L 'énergie que dégage la mémoire d'un lieu est une moyenne entre des bonnes ou des mauvaises vibrations laissées par ces occupants. Cela peut souvent donner l'impression d'un étouffement ou d'un mal être dans le lieu en question.. Juste une partie d'un bâtiment peut être marquée par une mémoire, par exemple une chambre, un garage ou une cave... Il arrive aussi que des bâtiments soi construis sur des anciens champs de bataille ou cimetière, là aussi nous parlerons de mémoire du lieu.

Les présences, quand à elles sont des phénomènes différents. Appeler fantômes, entités, présences, ou autres. Il n'est pas rare d'en trouver. En règle générale, elles correspondent à la mémoire d'un occupant mort sur place, ou à proximité. Cette personne était souvent attachée au lieu où elle habite, à ça mort, cette partie de l'attachement, reste coincé parmi nous.

Les autres phénomènes difficiles explicables, son effectivement plus difficile à décrire. Ça peut être des restes de magie noire encore active, un vieil envoûtement, des anciens lieux de magie ou de rituel.. Il y a aussi ce que nous appelons des portes astrales qui rendent difficiles à dormir avec des rêves plutôt dureS à vivre.. CertaineS émanations de présence invisible, des décalages du plan éthérique ou astral .. Enfin bref, vous comprendrez là ça deviens un peu plus techniques et j'aime bien garder quelques secrets si je vous rencontre un jour...

A voir :

– comment se déroule une étude / analyse géobiologique dans une habitation --

-- Comment se déroule une étude / analyse géobiologique dans un élevage --

Pour me contacter --Cliquer ici--


Pierre BEYER


Lieu dit "LE GRAZO"


56250 ELVEN

.

Mail: contact@adn35.fr


Tel:06.80.67.16.25


N° de Siret: 44830525000020


-- Sur le Site adn35.fr, Le Design, les Images et la Musique à été créer par Pierre BEYER -- Copyright --